Le centre médico-chirurgical St-Damien

Le Centre médico-chirurgical St-Damien (CMC) à Ambanja, dans le nord de Madagascar a été inauguré en 1988, suite à l’initiative et l’engagement du Père Stefano Scaringella, capucin, médecin et chirurgien. Depuis 30 ans, une équipe motivée consacre toute son énergie à faire fonctionner cet hôpital.

Suite à démission du Père Stefano en mars 2016, l’Ordre des Capucins a dû revoir la gestion du CMC. Ils ont nommé le Père Elisée comme directeur administratif ainsi qu’une nouvelle équipe de direction. Ensemble, ils ont pour tâche de garantir la pérennité du CMC pour permettre à tous les malades de la région d’y être soignés, y compris les plus pauvres qui peuvent bénéficier de soins gratuits.

 

L'entrée de la clinique St-Damien

L'entrée du CMC St-Damien

Le centre médico-chirurgical Saint-Damien, c'est:

  • 100 lits
  • plus de 100 employés (malgaches à 95%)
  • plus de 2000 interventions par an (avec une spécialisation en ophtalmologie)
  • une maternité
  • un laboratoire d'analyses
  • un service médical itinérant

La recherche de l'autonomie est un point essentiel de la philosophie du centre médico-chirurgical. Une contribution financière adaptée aux moyens du patient est toujours demandée, même si elle est souvent symbolique.

Bien qu'entièrement privé sur le plan de sa gestion, le centre médico-chirurgical collabore régulièrement avec les services de santé publique (vaccinations, prévention du SIDA). Il fait partie du système de santé de l'Etat et ses comptes sont soumis à un contrôle financier d'une organisation française et présentés annuellement au gouvernement malgache.

L'équipe médicale et le personnel

L’équipe médicale compte actuellement dix médecins. Quatre chirurgiens, deux médecins généralistes dont une jeune malgache spécialisée en cardiologie, une ophtalmologue en plus de la Dresse Honorine qui vient de Majanga opérer régulièrement les cataractes, un dentiste qui prend en charge les nombreux cas de stomatologie, le Père Marino, qui s’occupe de la léproserie et des tuberculeux et la Dresse Félicité, jeune retraitée qui partage son temps entre la clinique dentaire et la Maison des enfants. Lors de notre passage, trois médecins et stagiaires en médecine étaient sur place faisant les visites et certaines opérations. Il faut inclure naturellement tous les responsables des services indispensables au fonctionnement de l’hôpital, tels que l’anesthésiologie, la radiologie, la maternité, la pharmacie, du laboratoire, les soins au lit du malade, les sages-femmes, les infirmières, les ambulanciers et chauffeurs. Si l’on compte tout le personnel, ce sont environ 120 personnes qui travaillent dans le Centre et cela pour environ 100 lits d’hospitalisation.

Les interventions

L’activité ambulatoire de l’Hôpital est très importante: entre 100 et 150 patients sont enregistrés quotidiennement à la réception et certains d’entre eux ont parcouru plusieurs dizaines de kilomètres dans le chariot à zébu ou en taxi brousse. Suivant les cas, ils sont pris en charge pour une consultation de médecine interne chez la Dresse Baptistine. Cette dernière est une jeune médecin malgache, spécialisée en cardiologie. Elle peut donc prescrire et suivre un traitement anticoagulant avec examens sanguins. S'il y a encore peu d'infarctus à l'heure actuelle, la maladie coronarienne menace de progresser partout dans les pays en voie développement, sa prévention doit donc d'ores et déjà être envisagée (par le dépistage et le traitement justement de l'hypertension artérielle et du diabète).

Une partie des patients est dirigée en programme opératoire après consultation. Plus de 3’000 interventions chirurgicales sont effectuées chaque année.  D’autres patients vont être pris en charge par la stomatologie. L’hygiène dentaire étant rudimentaire dans les régions reculées du pays, le SDI (secours dentaire international) soutient l’unité du Dr José, dentiste, et de ses trois assistantes.

Depuis fin 2011, le Centre médico-chirurgical a ouvert une unité dite d’urgence ou de triage des cas «bénins», nécessitant une suture, une distribution de médicaments ou une constatation de grossesse. Inutile de dire que ce service ne désemplit pas de la journée.

Si l’on considère l’environnement local, le Centre médico-chirurgical fournit des prestations exemplaires et une prise en charge étonnante.