Projet de Cardiologie générale à la Clinique St. Damien

Les maladies non-transmissibles sont actuellement rendues responsables de 5 à 10% de la mortalité dans les pays émergeants et en développement. Elles font désormais partie des priorités de la « Stratégie de Coopération de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ». Elles concernent en particulier les maladies métaboliques (diabète, syndrome métabolique) et cardio-vasculaires (l'hypertension artérielle et ses conséquences dramatiques telles que l'attaque cérébrale, les dyslipidémies et le tabagisme).

En collaboration avec un groupe de cardiologues proche de la Fondation, un projet d’extension des consultations dans le domaine cardio-vasculaire a débuté au Centre médico-chirurgical St. Damien à Ambanja. Le Dr Andres Jaussi, cardiologue « jeune retraité » et ancien médecin-adjoint du service de Cardiologie du CHUV s’est récemment rendu sur place à deux reprises pour débuter cette collaboration.

Les buts d’une consultation en cardiologie peuvent être définis comme diagnostiques (amélioration des moyens diagnostiques, dépistage des malformations congénitales et des cardiopathies de toute origine), préventifs (prise en charge des facteurs de risque cardiovasculaire, avant tout de l'hypertension artérielle, très répandue, du diabète et du tabagisme, la prévalence des dyslipidémies étant mal connue) et thérapeutiques, dans un premier temps médical (hygiène de vie, pharmacothérapie, etc), ultérieurement et si possible interventionnel et chirurgical (collaborations avec des centres externes, suisses et/ou régionaux: Antananarivo, La Réunion).

Echocardiogramme à la clinique St. Damien

Echocardiogramme à la clinique St. Damien

La mise en route de cette nouvelle activité a débuté par l'acheminement du matériel de base nécessaire à une consultation de cardiologie générale (ECG, échographes) et par son installation au CMC au début du mois de mai 2013. Le premier séjour sur place, puis le deuxième en octobre 2013 ont été consacrés à un enseignement médical de base en cardiologie. Ainsi, 3 personnes enthousiastes, deux médecins-généralistes et une infirmière, ont pu s’initier à la cardiologie en auscultant de nombreux patients et en pratiquant les examens techniques complémentaires tels que l'électrocardiographie et l'échocardiographie. Parallèlement à ces formations, la consultation a permis d’examiner et de traiter de nombreux patients hospitalisés et ambulatoires, et de dépister quelques malformations cardiaques congénitales après examen d'environ 80 enfants (quatre malformations, heureusement mineures, ont ainsi été dépistées). Les premières démarches pour faire venir et opérer deux jeunes patientes à Lausanne sont actuellement en cours.

Ce projet se trouve dans une phase initiale de construction et de consolidation. La formation spécifique de nos collègues sur place sera renforcée par un échange didactique organisé via des modules de cours par Internet et par des séjours réguliers de médecins et cardiologues suisses pendant une période à déterminer en fonction de l'évolution. La Fondation est à la recherche de médecins, spécialistes ou généralistes qui pourraient s’impliquer sur place mais également de fonds pour assurer une pérennité au projet. Un appel qui devrait toucher les personnes et autres fondations qui peuvent entrevoir le développement d’un réseau de collaboration nationale ou internationale débouchant sur une meilleure connaissance des maladies cardio-vasculaires dans cette région du monde.

Le médecin responsable de ce projet est le Dr Andres Jaussi, cardiologue FMH retraité. Une collaboration existe avec la Fondation "Une chance, un cœur", représentée par la Dresse Francine Tinguely, cardiologue FMH à Lausanne, par ailleurs membre fondateur d'Action Madagascar.

Echocardiogramme à la clinique St. Damien

Echocardiogramme à la clinique St. Damien